Comment optimiser techniquement son projet ?

Différentes dimensions à analyser pour un choix optimisé

L’optimisation technique d’un projet prend en compte différentes dimensions qu’il est important d’analyser ensemble pour permettre un choix optimisé comme expliqué dans ‘les clés pour réussir son projet’ : la Qualité de l’Air Intérieur (QAI), la prise en compte des usagers ou l’usage de matériaux biosourcés.

Un AMO dédié à la performance énergétique et environnementale et ayant des compétences spécifiques souhaitées permettra au maître d’ouvrage de compléter si besoin la compétence de la maîtrise d’œuvre sur des domaines spécifiques.

De multiples documents présentent des retours d’expérience de projets de rénovation de bâtiments publics qu’il est utile de prendre en compte pour anticiper au mieux les problématiques. Quelques sources de retour d’expérience sont indiquées ci-dessous.

Utiliser la Certification

La certification permet l'évaluation de l'atteinte des objectifs environnementaux à partir d’un référentiel de critères précis et d’une évaluation par un tiers.

 En matière de rénovation de bâtiments durables, les principaux dispositifs nationaux sont :

Les Labels sont certifiés par des organismes accrédités par l’Etat. Pour la rénovation des bâtiments tertiaires, celui du Certivea porte une offre de labelisation energétique et environnementale.

    Pour aller plus loin :

    ZOOM SUR...

    • Les revues de projet bâtiments durables animées par VAD avec de nombreux acteurs régionaux (AURA-EE, le Pôle Innovations Constructives et le Nord-Isère Durable, en partenariat avec l’ADEME, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes. La démarche associe différents acteurs du territoires : CAUE 38, CAUE 26, CAUE 73, réseau IERA ..) permettent de partager des retours d’expérience thématiques en prenant le temps de détailler les projets.